La Smala passe au téléjournal – découvrez les coulisses d’un succès


Mardi 24 mars 2015 nous avons posé les premières pierres de l’écovillage à Grandvaux.
Et quelles pierres ! De belles roches trouvées en creusant. Rondes, comme des petits menhirs.
Christian Piaget, géobologiste, nous a aidé à les positionner, un moment très émouvant.

La RTS le montre, l’Hebdo l’explique, la Télé le présente dans son téléjournal.

Et après ? Nous continuons sur la lancée pour le développement d’écolieux au label Ecopol.
Vous pouvez y participer en faisant un essai de cohabitation (journées expérience), un placement de fonds (prêt ou parts sociales) avec rendement comme un fonds vert, un stage de coopération en vue d’une carrière de sens, un passage sur nos stands, un repas premier contact dans une soirée Smala CoCo.

Dans son livre « Vivre autrement:écovillages,communauté et cohabitats », Diana Leafe CHRISTIAN présente des cas concrets de création d’écohabitat, et explique que seul 10% des projets réussissent. Alors comment avons-nous fait jusque là ? Voici quelques chiffres pour vous donner une idée des moyens déjà déployés pour arriver à ce stade du projet, depuis les premiers contacts avec les propriétaires en mai 2013 jusqu’à l’achat du premier terrain le 29 août 2014 (nous continuons depuis lors au même rythme) :

  • 26 soirées Smala CoCo d’information-formation (moyenne 2x par mois), à Lausanne principalement ;
  • 18 journées de stand dans diverses foires, festivals, …
  • une fête des 20 ans avec 40 bénévoles ;
  • 1’200 pages de présentation écrites, réécrites, révisées avec comme résultat un livret, un livre et un site web ;
  • 11 présentations (articles, radio…) dans la presse (revue de presse label Ecopol) ;
  • 3’200 livrets de 40 pages distribués ;
  • 2’000 adresses emails récoltées de personnes intéressées ;
  • 800’000 CHF de fonds propres placés par des contributeurs et/ou futurs habitants ;
  • 160 personnes ayant exprimé leur intérêt pour cohabiter, avec séance individuelle ;
  • 5 projets à l’étude en Romandie (donc un label qui intéresse d’autres propriétaires de terrains à construire) ;
  • une trentaine d’artistes et porteurs de projet de lieux créatifs ayant bénéficié de conseils et orientations ;
  • 72 vidéos de qualité déjà sélectionnées pour aider la transition vers cet art de vivre Ecopol ;
  • 12 stagiaires sur 4 à 6 semaines, pour le programme d’aménagement, les publications,..

L’aventure continue, au plaisir de vous y accueillir.

Rétrolien depuis votre site.