Autres soutiens

Chaque année, Smala (anciennement Tir Groupé) aide de nombreuses entités (associations, fondations, coopératives, micro-entrepreneurs). Voici quelques exemples amusants :

Le LUFF (Lausanne Underground Film Festival)

Le LUFF a démarré sous forme de mini-festival gore au Labyrinthe de la place Arlaud (premier grand lieu géré par Smala) par l’inspiration d’utilisateurs que nous avions encouragé à « faire quelque chose d’actif plutôt que simplement consommer ». Nous avons très modestement contribué, mais avec de beaux résultats!

Nice Future

En 1997, nous avons formé Barbara Steudler comme stagiaire pour la gestion d’événements (La nuit de la photo), puis l’ancien vice-président de Tir Groupé, Vincent Girardin, qui avait démarré comme bénévole sur une nuit de la photo lui aussi. Tous deux se sont associés pour créer l’agence de communication Bleu-Vert Sàrl puis dans la foulée l’association Nice Future. L’esprit plate-forme de rencontre de Tir Groupé servait justement à cela. Si notre appui était là aussi modeste dans leur démarrage formel d’activité, ce qui est à souligner ici c’est le principe de mettre en réseau des entrepreneurs sociaux en devenir, et de leur permettre de faire des essais d’entreprises sociales en leur partageant nos ressources (statuts et comité existant, comptable, réseau de contacts, mentors..). Cette approche de type laboratoire d’innovation sociale ouvert a permis de donner une chance à des personnes sans expérience, comme l’étaient à l’époque Barbara Steudler et Vincent Girardin, avec certains essais qui se transforment en coopérations durables. D’autres acteurs de l’équipe de Smala ont ensuite aidé les premières années du Festival de la Terre, projet principal de Nice Future, comme Mariette Glauser et Johanna Raphael qui ont géré la cuisine du festival durant deux des premières années, la mise à disposition d’un local de stockage, la réalisation d’animations pour les enfants…

Les Tir Groupés en Europe de l’Est

De 1994 à 1996, nous avons accompagné la création de centres socioculturels inspirés de Tir Groupé en Slovénie, République Tchèque, Hongrie et Bulgarie. C’est le projet « Collective Eye ». Les centres en Bulgarie et Hongrie existent toujours et ont bien évolué en toute indépendance. Les fonds fédéraux attribués via le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse a été utile ! Exemple : http://www.photography-now.com/artist/boris-missirkov-georgi-bogdanov

Le réseau des entrepreneurs solidaires

C’est un réseau informel, pour appuyer le lancement du label Ecopol, afin d’offrir une gamme complète de services pour l’écologie communautaire, de l’architecte aux paniers de légumes, en passant par l’interaction avec les projets de développement durable des communes et cantons romands.