Des raisons d’espérer… et de se réjouir à Cheiry et Grandvaux.

Édito de la newsletter de mars 2017.

edito3_img2

Comment espérer et se réjouir des aventures de la Smala si nous n’avons pas de gros problèmes ? A priori, c’est une drôle de question, mais en fait, quand on n’a pas de problèmes, on s’agite moins donc on attire moins l’attention. Et on ne le sait que trop bien : pour être commercialement compétitifs, les médias qui dépendent de la publicité sont pris dans une surenchère de nouvelles aux titres chocs pour flatter nos bas instincts (peurs, indignation, désirs de consommation…). Cela crée de bien mauvaises dépendances à l’info-poubelle, et nous détourne des infos lentes, plus subtiles et moins enthousiasmantes.

Mais quand même, il y a moyen de faire autrement. Pour preuve, voici quelques raisons d’espérer et se réjouir avec cette petite histoire vécue, qui n’est ni scandaleuse, ni problématique. Voici déjà 4 ans que nous avons acheté le terrain de Cheiry. Les premiers habitants prévus ont finalement changé de projets, chacun pour des motifs différents. C’était un coup dur. Certains membres de la Smala avaient pris personnellement la responsabilité de payer les loyers, et nous étions prêts à le faire. Mais nous avons surtout repris notre bâton de pèlerin pour chercher des nouveaux habitants. Avec patience et après remise en question, nous avons réussi à constituer ce qui est le plus précieux : la confiance entre humains. Et notre foi en la vie a porté ses fruits. Après 40 maisons gérées temporairement sur 1990 à 2015, notre premier écolieu communautaire durable a été inauguré à Cheiry en août 2016, avec les premiers habitants. Le bilan après 6 premiers mois de cohabitation est magnifique, car tout va bien justement : 2 familles heureuses, un jeune couple et une native de Cheiry, des bons repas, de l’entraide, une communication fluide et positive, une entraide naturelle, la convivialité s’est installée. Donc non, l’esprit de solidarité n’engendre pas toujours des tensions, au contraire. Nous avons été utile. Merci à nos 93 membres qui ont placés des fonds pour permettre ce projet, il est utile !  A Cheiry, personne ne gueule, pas de scandale, pas de bras de fers. Par contre un beau programme d’activités humanistes se prépare, avec notamment une fête des voisins organisée par les habitants. Une deuxième maison est prévue pour l’été 2019, à des loyers bien abordables (1’000chf le 3 pièces) avec un bel espace commun devant la rivière.

A Grandvaux aussi le parcours fut parfois sinueux. Après des travaux assez conséquents, quelques désistements et réengagements au fil du temps, l’équipe est maintenant bien solide et se prépare à emménager cet été 2017. C’est une équipe mixte, composée d’artistes et créatifs de tous âges, parmi lesquels une biologiste, une gestionnaire en immobilier, un médecin, un pasteur et 4 enfants, tous reliés par les valeurs de la Smala.