La transition écologique sera immobilière ou ne sera pas.

La  transition écologique est en cours, c’est certain. La destruction de la planète aussi. A la Smala, après de nombreuses luttes contre les injustices de ce monde, nous avons changé progressivement de stratégie sur 2004-2014; nous avons choisi de nous concentrer sur des solutions concrètes et intégrées et contribuer ainsi à une nouvelle justice sociale. L’immobilier est souvent perçu comme un symbole des déviances ultralibérales, des profits éhontés, de la réflexion sur le droit au logement, sur la réappropriation de terres tant pour l’habitation (logements dits ”sociaux”) que pour l’agriculture (réforme agraire). Mais si l’immobilier est pratiqué éthiquement, sans spéculation, avec des matériaux naturels et des règles de cohabitats favorisant le partage au quotidien, c’est toute la société qu’on peut ainsi faire évoluer positivement.

smalacoco17

Or, l’immobilier éthique existe bel et bien. Nous le voyons reposer sur trois piliers : le premier c’est la coopérative d’utilité publique, avec en Suisse un encadrement très positif de l’Office Fédéral du Logement. Le second, c’est l’efficacité énergétique, avec les labels de qualité qui demandent à être renforcés par l’usage de matériaux naturels (et pas que de l’efficacité en béton, ce que nous évitons le plus possible). Et le troisième pilier, c’est l’intention de partage, tel que décrit par le Global Ecovillage Network (GEN), dont Smala est la seule membre romande à ce jour. Ce prérequis d’intention est souvent sous-estimé ou simplement ignoré dans les projets immobiliers en coopérative, dans les rénovations douces menées par des entrepreneurs humanistes mais sans expérience de la gouvernance d’écohabitats participatifs.

Lire la suite

Micro-organismes : conférence d’une amie de la Smala jeudi 26 octobre 2017, Yverdon (VD)

Connaissez-vous les EM, alias microorganismes efficaces? Présentés comme une alternative aux produits chimiques, les EM régénèrent les sols et stimulent la croissance des plantes. Ces micro-organismes sont aussi un remède efficace contre la pourriture, les mauvaises odeurs, les mouches et les parasites. Emmanuelle Bigot, conseillère en environnement et gérante de BIOCAPI Sàrl à Yvonand, vous dévoilera tous leurs usages le 26 octobre prochain, à la Maison des Associations d’Yverdon, quai de la Tielle 3, dès 20h00.

jardinage-bio

Lire la suite

STAGES ET FORMATION : nouvelles opportunités.

Nous offrons de plus en plus de stages pour jeunes et formations à la résilience pour porteurs de projets d’écohabitats. Pour mieux sentir l’ambiance, nous avons réalisé un film de 5 minutes, à voir ici.

Trois options : stages de 6 à 12 mois , immersion 36h et formation sur mesure pour groupe constitués (pour les groupes, simplement répondre à cet email, y’a même eu 3 groupes de chinois qui nous ont mandaté pour créer des Ecopol en Chine, c’est pas une blague, voir ici notre page Facebook)

chantier.festif.20

Lire la suite

Atelier découverte mosaïque 24-25 juin 2017

Samedi et dimanche 24-25 juin, un week-end pour apprendre les ficelles de la création de mosaïques, avec Catherine Favre. Prix pour les deux jours : CHF 50.-/personne, repas de midi inclus. Au programme : formation autour de toutes les étapes de réalisation de mosaïques et céramiques créatives sur divers plans (escaliers, tables, sols, murs), à l’intérieur comme à l’extérieur. Tous les niveaux sont les bienvenus ! Lieu : Maison Smala, rue de la Gare 5, 1091 Grandvaux, juste derrière la gare. Plan d’accès ici. Horaires : Jour 1, sam 24 juin : 10h30-17h30 Jour 2, dim 25 juin : 11h30-18h30 Inscriptions ici.

Lire la suite

Rencontre avec Antanas Mockus, un superhéros à la Smala !

Repas-conférence pour rencontrer, discuter, s’inspirer, collaborer avec le supercitoyen Antanas Mockus, le samedi 10 juin 2017 au CPO, Beau-Rivage 2, 1006 Lausanne.

17h-18h : ouverture des portes, apéritif avec Antanas Mockus
18h-19h : projection de film sur l’écologie en Amérique Latine
19h-20h30 : conférence d’Antanas Mockus, en français
20h30-23h30 : repas, avec spectacle surprise latino

Billetterie ici

Liste des prix (hors frais de billetterie) :
Prix pour groupes jusqu’à 6 personnes : CHF 150.-
Prix pour 2 adultes et 1-3 personnes de moins de 25 ans : CHF 100.-
Prix par personne : CHF 50.-
14-25 ans: CHF 30.-
Gratuit pour les moins de 14 ans

Alternativement, vous pouvez vous inscrire par versement direct sur le compte de notre association et en écrivant à mockus@lasmala.org vos coordonnées+nombre de billets commandés.

Infos bancaires :
Association Smala
1000 Lausanne
IBAN : CH92 0900 0000 1742 5685 6
CCP : 17-425685-6

Bénévoles bienvenus pour une à deux journées, le vendredi 9 juin dès midi et le samedi 10 juin de 11h à 23h. Inscription des bénévoles ici.

Mais qui est donc Antanas Mockus ?

Mockus vient passer une semaine à la Smala. Vraiment. C’est pas une blague. Il est pour nous un superhéros, une source d’inspiration majeure. Triple champion du monde dans la catégorie poids lourds des visionnaires humanistes, Antanas rejoint pour nous le cercle exceptionnel des accoucheurs-réconciliateurs d’une mondialisation heureuse. Vous avez aimé Pierre Rabhi sur la décroissance ? Elizabeth Kubler-Ross sur l’acceptation de la mort (seule suissesse parmi les 100 personnalités qui ont le plus changé le 20e siècle selon le Times) ? Paolo Freire sur la théologie de la libération (brésilien exilé à Genève) ? Rudolf Steiner sur anthroposophie à Bâle ? Albert Jacquard (un des parrains de la Smala) sur l’assignation à résidence sur terre ? Vous allez a-do-rer Mockus.

Quelle histoire !!!

Lire la suite

Immersion de 72 heures

edito3_img

Vous souhaitez vivre une expérience hors du commun au sein de nos écovillages afin de développer des compétences humanistes, apporter votre créativité, ou tout simplement découvrir l’univers Smala?

Vous avez la possibilité maintenant de venir dormir sur place, partager 72 heures de repas, d’entraide, d’intégration, pour voir nos réalités, concrètement.

Cette formule est proposée en continuation d’une rencontre Smala CoCo2. Vous venez idéalement le matin même de la rencontre et repartez le soir d’après. Si vous avez déjà participé à une rencontre Smala CoCo2, vous pouvez faire votre immersion indépendamment de cette rencontre.

Lire la suite

Que partageons-nous avec nos voisins ?

Que partageons-nous avec nos voisins ?

[tiré de la newsletter Smala de mai 2017]

Concrètement, que connaissons-nous de nos voisins ? Que partageons-nous avec eux ?
Comment passer du voisinage subi au voisinage choisi ? La Smala répond : ben… en créant des Ecopol, pardi ! Un Ecopol, c’est avant tout un contrat social, à découvrir ici.

Dans les Ecopol de la Smala (petits écovillages au sens “lieux de partage entre familles, séniors et créatifs”) nous partageons notamment une buanderie, un jardin potager, des gardes d’enfants, des repas, des transports, un budget pour des fêtes (thé de Noël, fête des voisins…), un budget pour du matériel de jardin. À Cheiry, 45e maison gérée par la Smala (et première maison durable, les autres c’était temporaire pour 1 à 15 ans), et bien ça fait déjà 9 mois que les liens se tissent au quotidien, et ça marche !

Ce partage, simplement un peu au-dessus de la moyenne, c’est cela qui fait des maisons Ecopol des « écovillages » : l’intention d’aller-delà du voisinage subi, la création progressive d’une communauté intentionnelle, avec toujours la liberté de vivre à son rythme, de conserver son petit chez-soi privé, et de garder ses petites habitudes spéciales (y compris les pratiques les plus incongrues!) comme autant de trésors qui font notre diversité.

Lire la suite

Créer un écovillage : 90% d’échecs ! Pourquoi ?

Créer un écovillage : 90% d’échecs ! Pourquoi ?

En moyenne, nous accueillons chaque mois dans nos rencontres Smala CoCo au moins deux ou trois personnes qui ont réuni des amis autour d’elles en vue de créer un écolieu humaniste, écologique, inspirant. Que leur objectif soit plutôt d’accueilir des cohabitants avec un profil diversifié (intergénérationnel, culturel, situations économiques diverses…) ou thématique (spécifiquement pour méditants, naturistes, végans, musiciens, séniors), malgré l’engouement initial que de tels projets suscitent dans l’entourage des porteurs du projet, les rêves ne se transforment que rarement en réalité.
En moyenne un seul projet sur dix émerge et dure, selon plusieurs publications. Alors pourquoi donc cela ne fonctionne pas si facilement ? Et comment améliorer les probabilités de succès ? Le livre Vivre autrement de Diane Leafe, publié en anglais, traduit et largement diffusé, raconte des cas concrets, sur plusieurs centaines de pages, sans pour autant proposer une synthèse. Le livre Ecopol présente un tour d’horizon pratique, sous 3 angles : une comparaison des divers écolieux dans le monde, une liste des mouvements de l’éco-conscience les plus prometteurs aujourd’hui, et le contrat social Ecopol qui essaie de tirer le meilleur de toutes ces inspirations.

Et en mars 2017, nous avons découvert un récent article de synthèse exceptionnel sur les communautés, rédigé par Alexa Clay. Alexa regarde le monde différemment, elle nous épate. Par exemple, elle a étudié l’art du commerce équitable dans les communautés… de criminels. Elle montre qu’au-delà des seules pratiques illégales et honteuses, on peut aussi apprendre sur l’art du commerce équitable et des dynamiques communautaires en s’inspirant de quelques pratiques de gangsters.
Son article sur les communautés est le meilleur sur le sujet à notre sens. Il est présenté sur la page FB de la Smala ici. Pour son analyse, Alexa prend un angle différent, surprenant. En bref, elle défend l’idée que les communautés, comme les start-ups et les multinationales, ne réussissent à durer qu’une fois sur dix par… nature ! Nature au sens « c’est ainsi que les organisations émergent, se développent, se stabilisent et disparaissent ».

Lire la suite

Chantier créatif de la Smala été 2017

DU VENDREDI 28 JUILLET JUSQUE FIN AOÛT 2017.

Plusieurs options à la carte, voire ci-dessous.

Au programme : création de mosaïques et peinture/sculpture, yoga & cie, pratiques de permaculture, communication et résilience communautaires, spectacles participatifs. Informez vos amis ! Venez en groupe, en famille.

Prix pour 10 jours :

  • 300chf par personne,
  • Enfants : gratuit jusqu’à 16 ans,
  • Jeunes : 16-25 ans 150chf.
  • Inclus : repas (matin-midi-soir) végé, logement en dortoir ou sous tente,
  • Pour l’option chantier festif du 28 juillet au 6 aout sont également inclus: formations, virée en bateau, piscine, garderie participative 9h-18h pour les 3-9 ans, boissons sans alcool.
  • En option : 10 chambres individuelles ou familiales pour 200chf/9 nuits, avec 1 à 3 lits, priorité aux familles, séniors et milliardaires (avec surtaxe pour ces derniers de 0,001% de la valeur de leur patrimoine, pour nous donner un coup de pouce pardi !).

LES 4 OPTIONS DE PARTICIPATIONS POSSIBLES SONT :

1) Du 29 juillet au 6 août : « Chantier Festif » avec formations, fêtes, visites du Lavaux… inscription ici.

2) Entre le 1er et le 31 août, dates de votre choix : formule à la carte « Chantier Créatif » (sans fêtes ni cours, sauf pendant la fin du chantier festif du 1er au 6 août).
Nous avons eu plusieurs personnes super motivées mais pas pour les dates du 29 juillet au 6 août. Comme nous continuerons à réaliser les mosaïques et murs en pierre après le 6 août, vous pouvez aussi nous écrire pour venir passer de 3 à 10 jours en immersion en écovillage. Formule dortoir + repas à 30chf/nuit (dortoir) ou formule chambre privée + repas à 50chf/nuit. Vous pouvez vous inscrire ici.

3) Du 20 juillet au 10 septembre : formule décoration/ aménagement d’extérieur.
Nous nous attelons à 4 belles décorations de notre Ecopol de Grandvaux : murs, jardin, mosaïques et terrasses. Donc si pensez avoir déjà de l’expérience, venez passer les 10 premiers jours à vos frais, pour montrer vos talents en mosaïque, bois ou céramique, en pierre sèche ou permaculture. Et pour les 10 à 20 jours qui suivent, les conditions financières seront à définir au cas par cas.

4) Formule “stage d’été” – 25-100  jours. Utile pour faire l’expérience de la transdisciplinarité et de l’entrepreneuriat social sur au moins 25 jours : il reste 3 places sur 20. Aussi en option, notre programme carrière de sens, pour générer des revenus durables.
Possibilité de démarrer en tout temps jusqu’au 24 juillet. Détails ici.

1

2

Lire la suite